Les Jardins de Drulon

Le château

Le château de Drulon est la pièce centrale d’une propriété de 200 hectares. C’est un joyau bucolique caché dans les mystérieux paysages bocagers et intimes du Berry. Le corps de bâtiment du château se compose de deux parties. La plus ancienne, datant du quinzième siècle, correspond au côté gauche qui comprend la tour avec les meurtrières et l’escalier en colimaçon. Drulon était en ce temps un relais de chasse d’un domaine beaucoup plus vaste. La partie droite ainsi que toutes les dépendances qui cernent la cour d’honneur ont été bâties au XVIIème siècle.  Avec ces agrandissements Drulon est devenue la demeure principale d’une grande exploitation agricole alliant culture, élevage et vignes. Ces deux origines et fonctions distinctes dans le temps, restent perceptibles sur la façade du château et donnent l’allure si particulière de la toiture. En 1998 Piet et Nanou Hendriks acquièrent, sur un coup de cœur le domaine de Drulon, voyant dans ce château, endormi et recouvert de ronces, le lieu idéal pour concevoir leurs rêves de jardins à vocation artistiques. Depuis, le couple de passionnés s'efforce de donner une seconde vie aux bâtiments et en accord avec les Bâtiments de France, engage de sérieux travaux de restaurations et de conservation. Libéré des lianes et vignes vierges envahissantes, le château a retrouvé  peu à peu son plein éclat et accueille dans ses salons et dépendances des expositions d’art contemporain.

Les Jardins

En 1999 Piet Hendriks fit dessiner au cabinet Ginkgo du frère et sœur paysagistes J. Gérard et A. de Saint Venant les plans des premières parties du jardin. La commande fut de créer un jardin non conventionnel en harmonie avec les lieux ; un jardin exubérant et extrêmement florifère de l’aube du printemps jusqu’aux premières gelées de l’automne. Les exigences pour ce jardin comprirent en plus une requête originale : concevoir un jardin de l’abondance, capable  d’héberger des installations et sculptures contemporaines. C’est sur ce concept que les jardins de Drulon furent créés et ouverts au public en 2000. Dès 2001 les qualités botaniques exceptionnelles furent reconnues par les professionnels et Drulon devient jardin classé “Jardin d’Exception”. Afin d’enrichir régulièrement les collections végétales, les jardins ont été progressivement agrandis et réaménagés. En 2006 Les Jardins de Drulon sont classés “Jardin Remarquable” par le Ministère de la Culture et de la Communication. Aujourd’hui le site touristique comprend 17 hectares de jardins en perpétuelle évolution avec une volonté d’innovation qui associe beauté et curiosité. Les visiteurs arrivent par une longue allée d’entrée bordée de chênes centenaires. Ils sont alors reçus dans un charmant verger de Cydonia, accompagné de bordures de rosiers arbustes, Iris, Hémérocalles et Dahlias,… c’est une petite mise en bouche de l’explosion de couleurs qui les attend derrière les hautes haies et murs en grès roses. Drulon ne se laisse pas deviner depuis l’extérieur, ainsi isolé, les visiteurs pénètrent un univers des sens où le monde réel se fait oublier. Traversé l’ancienne écurie, on découvre la façade du château et son reflet dans l’élégant bassin miroir de la cour d’honneur. C’est le point de convergence de la visite.

Ouvertures

Ouvert de 10h à 19h 30, tous les jours, du 17 avril jusqu’au 1 Octobre, puis les week-ends, et en semaine sur rendez-vous jusqu’au 1 Novembre. Du 17 avril au 1 novembre inclus : 11ème exposition d’art contemporain dans les jardins, le château et les dépendances. Sources et plus de renseignements : Drulon